Vestiges 

Cette série de dessin à la mine graphite donne à voir des souvenirs. Passage de la photographie au dessin où les corps deviennent silhouettes dans l'espace du format, l'architecture devient surface.

Effacement des expressions, recadrage, c'est la remise en jeu d'un monde idyllique, l'insouciance de l'enfance, de l'adolescence qui est mis en suspend.

Regard porté aux moments qui ne reviendront pas, mais dont on entend encore les sons, voire les gestes. Le souvenir semble disparaître dans cette renaissance.