Merhaba, laine sur téléphone public, Istanbul, 2013

(à droite, vue de l'exposition Tejacoular/tessekürl, ESACM, Clermont-Ferrand, 2014)

 

Au milieu de la foule, un téléphone se découvre comme une ponctuation dans le paysage urbain. Très utilisé, le téléphone public devient le sujet de nouvelles discussions par ses utilisateurs. Amusements, grotesque, incompréhension, révolte ; l'échange devient débat autour de l'objet.